Grossesse

Le retour à la maison avec bébé : organisation et difficulté

le retour à la maison avec bébé organisation et difficulté

C’est toujours un grand moment que de poser bébé pour la première fois dans son petit lit, dans sa chambre, son univers, imaginé avec amour ou légéreté par ceux qui l’attendaient et qui l’aiment déjà. Mais parce que le retour à la maison n’est pas fait que de tendres embrassades et d’œillades mouillées, mais aussi de cernes, de perte de repères et de nombril qui décidément ne veut pas tomber, je vous rassure : oui c’est un long tunnel, mais cela ne durera pas et en plus, un jour, vous y repenserez avec émotion.
Si, si.

Des nuits… écourtées !

Réveil toutes les deux heures, rendormissement pas toujours évident… Le sommeil d’un nouveau-né obéit à son rythme propre. Et ce n’est assurément pas le vôtre. Alors, un conseil de bon sens : faites des siestes. Retrouvez le plaisir du farniente et reboostez vos réserves d’énergie par la même occasion.
Votre puce préféra de loin une maman (et un papa !) gaie et détendue à une maison briquée.

Un corps malmené

Le charme de la jeune accouchée, on ne vous le refera plus ! Votre corps ramollo-flasquounet vous déprime ? Dites-vous bien que c’est normal, qu’il lui faudra quelques mois pour reprendre sa forme habituelle et entre-temps op-ti-mi-sez ! Remettez vos vêtements de grossesse, de toute façon, dans les premières semaines, ce sont souvent les seuls qui vous vont. Et faites-vous un cadeau, achetez-vous une belle pièce à votre taille (temporaire) : jolie robe, jolie chemise, jolie jupe… Rien de tel pour retrouver la pêche. Enfin, maquillez-vous, faites-vous des masques, des gommages, faites un tour chez le coiffeur, bref : prenez soin de vous. Même si cela n’a pas d’effet immédiat sur votre tour de taille, cela en a beaucoup sur votre égo, et ce n’est pas rien !

Sexualité ? C’est quoi, ça ?!

Entre la cicatrice de la déchirure, de l’épisiotomie ou de la césarienne, les nuits écourtées et l’image pas toujours reluisante que l’on a de soi, la reprise de la sexualité n’est pas simple. Et alors ? Personne ne vous a demandé de reprendre tout de suite le kama-sutra là où vous l’aviez laissé, surtout pas votre homme, bien plus compréhensif que vous le croyez ! Profitez plutôt de cette accalmie pour retrouver le plaisir des petits gestes tendres, faites-vous des massages, embrassez-vous à tout bout de champ, tenez-vous la main, dites-vous des mots d’amour, imaginez tout ce que vous ferez quand l’envie reviendra… Rien de tel pour entretenir le lien amoureux et le contact physique.

Des rendez-vous à ne pas oublier

Quelques semaines après votre accouchement, vous retournerez voir votre obstétricien pour une visite de contrôle qui permettra de vérifier que tout est revenu à la normale. Ce sera aussi pour lui l’occasion de discuter de votre contraception et de vous prescrire la fameuse et essentielle rééducation périnéale que vous effectuerez chez une sage-femme ou un kinésithérapeute. Pensez aussi à faire un tour chez l’ostéopathe qui remettra votre corps en place après neuf mois qui l’ont déstabilisé.

Vous aimerez aussi